Yellowstone National Park

À la découverte du plus vieux parc national du monde, dans l’un des endroits les plus sauvages et les mieux préservés de l’hémisphère nord, pour un « safari » incroyable !

Je décline ce voyage sur trois saisons, en plein hiver, au printemps et à l’automne, pour de partir à la recherche d’une faune riche et variée. Yellowstone est un terrain propice à la photographie animalière grâce à la grande proximité des animaux (qui ont peu à peu perdu la peur de l’homme).  Bisons, élans, wapitis, pygargues à tête blanche, aigles royaux, coyotes, renards mais aussi ours noir et grizzly (en dehors de l’hiver) seront au rendez-vous. Par ailleurs, le Yellowstone est sans doute un des meilleurs spots pour observer le loup.

C’est également un voyage dans des décors magiques car deux tiers des geysers du monde sont concentrés dans le parc national de Yellowstone dont les célèbres Grand Prismatic Spring et Old Faithful. Les canyons, les cascades, les lacs, les sommets enneigés et les ambiances immaculées de glace l’hiver nous permettent de réaliser de superbes photos de paysages de montagnes.

C’est un voyage à la portée de tous sans exigence physique particulière dans des conditions de logements (hôtels et maisons privatisées) très confortables. Il est commercialisé par l’agence Terres Oubliées en petit groupe de 6 personnes mais peut être décliné en d’autres formules privatives à la demande.

À la poursuite des aurores boréales

Laissez-vous surprendre par un phénomène extraordinaire au-delà du cercle polaire arctique, au Nord de la Norvège.

Les aurores boréales nous gratifient d’un spectacle éblouissant durant les nuits polaire d’Octobre à Mars dans cette région où les températures demeurent clémentes au cœur de l’hiver grâce au Gulf Stream baignant les îles des Lofotens, Vesterlen et l’ile de Senja dans la région de Tromso.

Nous mettons tout en œuvre pour observer et photographier des aurores boréales dans des conditions propices à la réalisation de photos de la plus grande qualité possible. Les journées sont quant à elles dédiées à la découverte des nombreux fjords de la côte, des villages et de la faune caractéristique de ce milieu. Il n’est pas rare de rencontrer des élans, des rennes ou des pygargues à queue blanche. Les loutres, les lièvres variables, les jaseurs boréaux et les lagopèdes demanderont plus de patience. À noter qu’il est possible d’observer les cachalots en mer depuis un bateau semi-rigide dans la région d’Andenes.

La découverte de cette région est un voyage enivrant aux confins de l’Europe du Nord. Le séjour peut être agrémenté de randonnées plus ou moins difficiles pour atteindre cols et sommets environnants en raquettes ou à pieds. Le logement se fait en maisons privatisées conviviales et chaleureuses.

Les vautours des Grands Causses

Un voyage au cœur de la France sauvage, étonnamment proche de nous mais riche en surprises.

Peu de gens savent que la région des Grands Causses abrite les quatre espèces de vautours présentes en Europe et qu’elle est citée en exemple par le monde de la conservation pour son succès dans les réintroductions des vautours fauves et vautours moines.

Cette région est aussi méconnue qu’atypique. Ses contreforts méditerranéens et ses falaises impressionnantes sont propices aux photos de paysage et permettent des rencontres de grandes proximité avec les rapaces utilisant les vents ascendants pour gagner en altitude. En se plaçant à des endroits stratégiques nous observons et photographions le passage des vautours fauves très régulièrement.

Les vautours moine, les gypaètes barbus, le vautour percnoptère ou le faucon pèlerin passent également dans les viseurs des plus chanceux et des plus attentifs. Nous assisterons au minimum à une curée, où plusieurs dizaines de vautours viennent se nourrir de carcasses de brebis (mortes naturellement).

C’est l’occasion de constater que sous nos latitudes il existe parfois de la place pour une cohabitation heureuse entre l’animal sauvage et l’homme.